L'équipe de la médiathèque vous présente ses coups de cœur du mois de juin

 OPAC Détail de notice

ALBERTO VIGEVANI : UN ETE AU BORD DU LAC

Ce roman nous transporte sur les rives du magnifique lac de Côme. Là, nous passerons l'été en compagnie de Giacomo, un adolescent milanais venu y passer ses vacances. Promenades en bateau ou au bord de l'eau, rencontres, premiers émois amoureux, Giacomo nous fait vivre, de l'intérieur, un moment clé de son existence. Un beau roman d'apprentissage, sensible et juste.  

 

 

 OPAC Détail de notice

PHILIPPE DJIAN : LES INEQUITABLES

On retrouve dans ce roman la petite musique de Philippe Djian et des personnages, comme toujours, à la fois attachants et abîmés par l'existence. Diana vient de perdre son mari, Patrick. Elle vit désormais avec Marc, le frère de ce dernier, qui veille sur elle. Mais les ennuis ne font que commencer. Secrets, trahisons, relations troubles, règlements de compte rythment ce récit qui s'aventure du côté du polar. Une histoire haletante qui mériterait, comme nombre de ses romans, une adaptation au cinéma aussi réussie que "L'amour est un crime parfait", des frères Larrieu.

 

  

OPAC Détail de notice

DAVID LYNCH & KRISTINE McKENNA : L'ESPACE DU RÊVE

Une biographie-autobiographie passionnante qui retrace le parcours atypique, intime et artistique du réalisateur. De ses premiers courts-métrages, en passant par Eraserhead, Mulholland Drive, jusqu'à la dernière saison de Twin Peaks, ce livre nous dévoile l'envers du décor : création, recherche de financement, tournage... De nombreuses photos et la vision de Lynch "himself" sur sa vie privée, sa découverte de la méditation et sur ses oeuvres (peintures, films, vidéos...) font de ce livre un document rare et inspirant.

 

 

OPAC Détail de notice

 EMIL FERRIS : MOI, CE QUE J'AIME, C'EST LES MONSTRES

Entièrement dessiné au stylo bille, ce roman graphique élargit les frontières du genre et explore de nouvelles voies, tant sur le plan formel que narratif. A la frontière des genres - polar, thriller, terreur, historique... - il s'agit avant tout du portait attachant de Karen, une petite fille de 10 ans, passionnée par les fantômes, les vampires et les morts-vivants, bien décidée à élucider la mort mystérieuse de sa voisine Anka. Une plongée dans le Chicago de la fin des années 60, dans la vie d'un quartier et l'histoire d'une famille, dans une Allemagne nazie où les démons pullulent... Le premier tome d'une œuvre monstre !   

 Grand Prix de la Critique, Angoulême 2019

 

 

OPAC Détail de notice

 LIONEL SALAÜN : WHITESAND

En 1943, dans ce coin du  Mississippi, les corps souffrent; la chaleur y est infernale et la moiteur rend le travail pénible. Mais rien ne prépare l'homme noir qui travaille dans les champs à ce qui se trame. Trente ans plus tard, après le vote des Civil Acts, lorsqu'un jeune homme venu du Nord arrive dans la petite ville, cette vieille affaire, en apparence oubliée de tous, resurgit.

L'atmosphère est d'emblée oppressante. les personnages inquiétants. L'intrigue est digne des films noirs américains et l'auteur ne nous laisse que peu de répit pour récupérer de la tension qu'il distille tout au long de son roman. Terrifiant.

 

 

 

 OPAC Détail de notice

ALEXANDRIA MARZANO-LESNEVICH : L'EMPREINTE

L'auteur est étudiante en droit à Harvard et opposée à la peine de mort lorsqu'elle obtient un stage dans un cabinet d'avocat de Louisiane spécialisée dans la défense des condamnés à la peine capitale. Ses convictions vacillent lorsqu'elle entend parler de l'affaire d'un pédophile ayant assassiné un jeune garçon de six ans.

 Ce récit passionnant mêle journalisme d'investigation et auto-biographie. Bouleversant.