En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant de bénéficier d'une navigation adaptée à vos usages et des données correspondant à vos centres d'intérêt. Ces derniers servent également à réaliser des statistiques de visites.

 Le club des lecteurs se réunit une fois par mois le vendredi de 18 h à 20h et vous propose ses coups de cœur.

Étaient présents Brigitte, Catherine, Olivier, Annie, Maryse, Elyane, Marie-Louise, Chantal, Stéphanie, Sylvie et Mirentxu.

OPAC Détail de notice

 Elyane nous a présenté Mon traître de Sorj Chalandon.

Antoine est un jeune luthier français qui se prend de passion pour l'Irlande, la beauté de ses paysages, ses gens, sa cause. Il vit une grande amitié avec Tyrone Meehan, figure respectée de l'IRA. Mais Antoine apprend que ce dernier est un traître à la cause depuis de nombreuses années. Sorj Chalandon nous offre une belle réflexion sur l'engagement et l'amitié dans un roman bien écrit à l'atmosphère pesante.

 

 OPAC Détail de notice

 

Elyane a lu également la gouvernante suédoise de Marie Sizun qui avait été fortement apprécié lors de précédents clubs des lecteurs. Une jeune suédoise est employée par un négociant  français établi à Stockholm afin d'aider sa jeune épouse à s'occuper de ses quatre enfants. Une relation particulière s'établit entre tous les membres de la famille que l'auteure nous dépeint avec talent à travers des personnages attachants. La suite intitulée Les soeurs aux yeux bleus, tout aussi bien, a paru en 2019.

 

OPAC Détail de notice

 

 Marie-Louise a aimé L'unité alphabet de Jussi Adler-Olsen qui avait déjà été présenté. Pendant la seconde guerre mondiale, l'appareil de deux pilotes britanniques est abattu au dessus de l'Allemagne. les deux pilotes se cachent et se réfugient dans un train qui convoie des soldats allemands vers un hôpital. Ils se font passer pour aliénés. L'un des deux parvient à s'enfuir. La seconde partie du roman relate la quête du fuyard, bien des années plus tard, pour trouver ce qu'il est advenu de son compagnon.

 

OPAC Détail de notice

"Je sais pas", c'est ce qu'Emma, cinq ans, ne cesse de répéter lorsqu'on lui demande ce qu'il s'est passé lors de cette sortie scolaire où elle a disparu puis réapparu. Mais l'institutrice partie à sa recherche dans les bois, elle, n'est jamais revenue. Et c'est un thriller glaçant que nous propose Barbara Abel avec secrets de famille et personnages énigmatiques à souhait...La lecture offre un sentiment de malaise grandissant....

 

OPAC Détail de notice

  Marie-Louise a également lu, dans un registre plus léger cette fois, La cerise sur le gâteau de Aurélie Valognes. Bernard et Brigitte forme un couple solide mais qui se trouve mis à mal quand Bernard devient retraité. L'équilibre que s'était constitué Brigitte entre ses diverses occupations et ses petits enfants bascule à cause de l'attitude de Bernard, ancien bourreau de travail, qui ne sait comment s'occuper. Voici un livre divertissant qui se lit rapidement.

 

 

 Chantal a eu un énorme coup de coeur pour Belle-Amie de Harold Cobert (prochainement à la médiathèque). Nous retrouvons Georges Duroy, le héros du Bel-Ami de Maupassant après son mariage avec Suzanne. Il se rêve homme politique et pense continuer tranquillement son ascension en se servant des femmes comme à l'accoutumée. Hélas pour lui, rien ne se passe comme prévu. C'est un récit passionnant qu'offre l'auteur au travers d'une fresque sociale et politique de l'époque des grands scandales (Canal de Suez, affaire des décorations...)

 

OPAC Détail de notice 

 Chantal a également beaucoup apprécié le coeur battant du monde de Sébastien Spitzer. Charlotte, jeune irlandaise enceinte, fuit la grande famine et arrive à Londres où elle se fait agresser. Elle perd son enfant et est mise en contact avec un industriel par le médecin qui la soigne. Ce dernier cherche à confier l'enfant caché de Karl Marx. Pour nourrir et protéger cet enfant, Charlotte souffrira toutes les privations et ira jusqu'à se prostituer. C'est passionnant, l'atmosphère de l'époque bien dépeinte, le tout dans un rythme effréné.

 

 Brigitte a aimé Les larmes et la soie de Toni Maguire (prochainement à la médiathèque). Au XIXè siècle, dans l'angleterre victorienne, des familles pauvres vendent leurs enfants. Ces (très) jeunes filles sont ensuite prostituées. Parmi elles vit Agnès, 9 ans, pas assez jolie pour être "proposée" à ces messieurs de la bonne société, qui possède un don pour le dessin. On l'envoie faire le portrait de jeunes filles de bonnes familles qui disparaissent mystérieusement peu après. Quand on lui demande de faire le portrait de son amie, son seul réconfort au sein de cet enfer, Agnès se révolte.

 

OPAC Détail de notice

Sylvie a lu avec beaucoup de plaisir Lèvres de pierre de Nancy Huston. L'auteure fait le parallèle entre sa vie de jeune femme trop belle, humiliée et abusée par les hommes et celle d'un jeune homme cambodgien qui s'avère être Pol Pot. Ce récit est très documenté et la partie concernant Pol Pot est remarquable. On y assiste à la naissance d'un monstre. Nancy Huston possède une très belle plume.

 

OPAC Détail de notice

Catherine a lu à son tour Couleurs de l'incendie de Pierre Lemaître, déjà présenté et aimé au club des lecteurs. Il fait suite à Au revoir là-haut, que nous avions également aimé, et retrace la vengeance de Madeleine, héritière de l'empire Péricourt, femme bafouée et ruinée...

 

OPAC Détail de notice

 Catherine a lu avec beaucoup d'intérêt Gabriële de Anne et Claire Berest. Picabia est un peintre impressionniste renommé et établi lorsqu'il rencontre Gabriële, jeune musicienne talentueuse. Elle le pousse à changer, à évoluer et le couple devient rapidement fusionnel. . Leur vie est frénétique : drogues, voyages, dépression... Ils auront quatre enfants dont ils ne s'occupent guère. La vie du couple est très documentée,racontée par leurs arrières petites-filles. Maryse,qui l'avait également lu,l'a trouvé,pour sa part,un peu long

 

OPAC Détail de notice

Stéphanie a lu Les mal-aimés de Jean-Christophe Tixier précédemment présenté au club des lecteurs. Elle l'a trouvé ennuyeux. Chantal partage cet avis.

 

OPAC Détail de notice

 Stéphanie a aimé le premier volume de la série les soeurs Mitford enquêtent, l'assassin du train de Jessica Fellowes. cette histoire est inspirée de l'assassinat de Florence Nightingale Shore. Alors qu'elle fuit un oncle malhonnête, Louisa est engagée comme domestique au service de Nancy Mitford. Les deux jeunes filles prennent le train, théâtre du meurtre de la nièce de la célèbre infirmière et activiste. Voici un roman policier plaisant aux personnages attachants.

 

Oliver a lu avec amusement Bouddha et Cie de Doris Dörrie. Fred est un homme en plein désarroi existentiel et affectif. Sa fille Franka lui annonce qu'elle est amoureuse d'un moine bouddhiste et qu'elle part le rejoindre dans un monastère du sud de la France avant d'entreprendre un long périple jusqu'au Tibet. Fred décide d'accompagner sa fille pour tenter de la dissuader. Dans ce monastère que sa femme a fréquenté plus jeune, Fred apprendra beaucoup sur les autres (notamment sur cette dernière!) et sur lui-même. Le roman est hilarant, les personnages sont pitoyables parfois mais très drôles et l'auteure, par ailleurs réalisatrice dresse ici un beau tableau des sentiments humains (à emprunter par RéVOdoc).

 

OPAC Sélection de notices

Annie a un véritable coup de coeur pour la série de romans graphiques L'arabe du futur de Riad Sattouf dont elle lisait ici le quatrième volume. Ce récit autobiographique raconte la jeunesse et l'adolescence de Riad, sa vie entre la Bretagne et la Syrie, le délitement du mariage de ses parents, la différence de ces deux cultures qui le composent. C'est émouvant et attachant, les détails foisonnent, les réflexions sont pertinentes.

 

OPAC Détail de notice

 Annie a lu et aimé Le bal des folles de Victoria, qui nous avait enthousiasmés le mois dernier, et qui vient d'obtenir le Prix Renaudot des lycéens.

 

OPAC Détail de notice

Et enfin, Annie a également beaucoup aimé Nous étions nés pour être heureux de Lionel Duroy. Le narrateur se réconcilie avec sa famille dans ce récit à fort accent autobiographique. C'est bien écrit, fluide, un beau portrait des rapports familiaux.

 

OPAC Détail de notice

 Un été à l'Islette, de Géraldine Jeffroy, (auteure tabernacienne que la médiathèque recevra le samedi 14 mars dans le cadre de "les écrivains se livrent") a beaucoup plu à Maryse. Eugénie est engagée comme préceptrice auprès de Camille une enfant qui passe l'été auprès de sa grand-mère  dans le domaine de l'Islette en Touraine. Une complicité se noue aussitôt entre Eugénie et la jeune Marguerite et c'est avec fascination quelles observeront le travail de Camille Claudel venue en chantier estival travailler à sa dernière oeuvre 'la valse". Elle seront témoins des rapports conflictuels et passionnels du célèbre couple qu'elle forme avec Rodin, de l'amitié entre Claudel et Debussy.

 OPAC Détail de notice

 Maryse a lu le très sombre Girl de Edna O'Brien . Une jeune nigériane est kidnappée dans son école par les hommes de Boko Haram et vit l'horeur dans un camp de djihadistes : humiliations, privations, peur, faim...Un jour, elle saisit l'unique chance de s'évader du camp avec son bébé, née en captivité, et une amie. Au terme d'un périple difficile et éreintant, elle rentre chez elle. Mais elle n'y est pas la bienvenue car considérée comme "une femme du bush", qui a souillé l'honneur du village. Malgré son thème difficile, son écriture précise et ciselée qui ne laisse que peu de répit, ce roman est plein d'espoir.

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir