En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant de bénéficier d'une navigation adaptée à vos usages et des données correspondant à vos centres d'intérêt. Ces derniers servent également à réaliser des statistiques de visites.

Le Club des lecteurs continue à vous proposer ses avis de lectures, même en période de confinement. 

OPAC Détail de notice

 Olivier a eu un véritable coup de coeur pour Moi, Milanollo, fils de Stradivarius de Jean Diwo. L'auteur nous livre l'histoire du célèbre violon d'Antonio Stradivari appelé "Milanollo" en hommage à la célèbre virtuose Teresa Milanollo qui l'utilisa. Le récit prend la forme des mémoires de ce violon qui traversa les siècles, y conte ses aventures et ses possesseurs successifs. Roman pour les mélomanes, de Bach à nos jours. Coup de Coeur! Catherine a également apprécié ce roman bien écrit et bien documenté.

 

Olivier a eu un autre coup de coeur, tant pour l'énigme que pour le style, pour La maison sur le rivage de Daphné Du Maurier ( à emprunter par RéVOdoc, prochainement à la médiathèque).

Dick est invité par son ami Magnus à passer ses vacances, en solitaire, dans un charmant petit village reculé Cornouailles. Dick accepte avec entrain car il se sent pris en étau par sa femme qui souhaite qu'il quitte la maison d'édition dans laquelle il travaille pour partir vivre aux Etats-Unis. En fait, Magnus, professeur de biophysique à l'Université de Londres, a besoin de Dick pour expérimenter une drogue qu'il a récemment mise au point. Tout d'abord réticent, Dick prend la potion et se rend rapidement compte qu'il a été propulsé au XIVe siècle dans ce même village et qu'il peut tout voir et tout entendre sans que sa présence ne soit révélée. Dick se prend au jeu et souhaite connaître l'épilogue des drames et des passions qui se jouent sous ses yeux. 

 

Olivier a également aimé Sukhoï de Richard Kurlan (à emprunter par RéVOdoc). Le 31 août 1983, un Boeing coréen avec à son bord près de trois cents passagers assurant la liaison Séoul-New York dévie de la route prévue et entre dans un espace aérien soviétique interdit. Il est abattu par un avion de chasse russe Sukhoï.  Le roman est le récit, heure par heure, d'une traque impitoyable. Bon roman d'espionnage bien ficelé et distrayant.

 

Catherine a lu Secret de famille d'Irène Frain.

Marthe est une jeune orpheline brillante et tenace qui saura se frayer un chemin vers les plus hautes sphères de cette région de la Loire. Les embuches et les animosités ne manquent pas, même parmi ses proches.
Un siècle d histoire de famille mêlée à la grande Histoire. Les personnages sont bien étudiés, c'est bien écrit mais Catherine regrette le manque de dialogues.

 

OPAC Détail de notice

Catherine s'est amusée à la lecture de Grégoire et le vieux  libraire de Marc Roger
Grégoire est jeune homme sans diplôme de dix-neuf ans, employé comme factotum dans un Ephad. Volontaire, il a le contact facile et aime rendre service. Monsieur Picquier est un vieux libraire qui vit dans sa petite chambre entouré de 3000 livres.  Atteint de la maladie de Parkinson, ce dernier est dépendant et se sent seul. Entre ces deux hommes que tout oppose va se nouer une amitié indéfectible. C'est émouvant et drôle, un peu farfelu même parfois. Un bel hommage à la littérature et à l'amitié. 

 

OPAC Détail de notice

Dans le chant de la dune, Lorraine Fouchet décrit le coup de foudre en plein désert entre John, photographe et Zoé jeune urgentiste affectée par une déception sentimentale. 
Le lecteur assiste à une succession de rebondissements; véritable puzzle où tout se met en place, s' effondre et repart. Catherine a aimé la plongée réaliste en plein désert.

 

Marie-Louise a lu le premier volume des mémoires de Catherine Nay, intitulés souvenirs, souvenirs (à emprunter par RéVOdoc). La journaliste politique qui a bien connu les ères Pompidou et Chirac y livre un témoignage savoureux et "pas à piquer des hannetons" où les politiques, hommes et femmes n'y paraissent pas à leur avantage. La fin de l'ouvrage est toutefois moins intéressante, un peu plus fastidieuse.

OPAC Détail de notice

Marie-Louise a aimé Angélus, roman policier de François-Henri Soulié. 1165 en Occitanie. Deux cadavres suppliciés et déguisés en anges sont retrouvés près de deux abbayes. Un jeune noble est missionné pour tirer cette affaire au clair. L'enquête se déroule sur fond de rivalités entre abbayes ,les seigneurs des lieux, et méfiance envers les cathares .C'est foisonnant, un peu long par moment, mais quand même fort intéressant et très documenté sur une période peu connue . Rien de bien nouveau cependant : la vengeance un plat qui se mange froid.

 

OPAC Détail de notice

 Dans L'enfant perdue d'Elena Ferrante, Lila et Elena, âgées, se retrouvent après s'être perdues de vue pendant plusieurs années. La fresque amicale, sociale et politique de l'Italie qui s'étend sur une soixantaine d'années s'achève avec ce volume de la saga l'Amie prodigieuse pour laquelle Stéphanie a eu un gros coup de coeur.

 

OPAC Détail de notice

Stéphanie a apprécié Double fond de Elsa Osorio déjà présenté au club des lecteurs. Le corps d'une femme est retrouvé noyé à Saint-Nazaire. Une journaliste locale ne croit pas à la thèse du suicide et décide d'enquêter. Elle met à jour le passé de cette femme médecin argentine, apparemment sans histoire, et se trouve plongée au coeur des exactions commises sous la dictature.

 

 OPAC Détail de notice

Stéphanie a eu un véritable coup de coeur pour Le Signal de Maxime Chattam. Une famille  New yorkaise décide de quitter la vie trépidante pour s'installer au calme à Mahingan Falls, petite ville située près de Salem. Mais le calme recherché n'est que de courte durée car à Mahingan Falls, des phénomènes inexpliqués et inquiétants se produisent. Jusque dans leur maison qui retentit d'horribles cris. Le père de famille décide d'enquêter sur le passé de la maison...Le roman est prenant, très efficace.

  

OPAC Détail de notice

Françoise a été déçue par Dieu n'habite pas la Havane de Yasmina Khadra.  Un vieux musicien cubain ne rencontre plus le succès au moment même où le régime castriste vieillit et les valeurs de la société cubaine changent.Il cherche à retrouver un second souffle. Il a fallu à Françoise arriver à la moitié du livre pour vraiment entrer dans l'histoire et y trouver un intérêt.

 

OPAC Détail de notice

Françoise s'est ennuyée à la lecture de La tête de l 'emploi de David Foenkinos. Il s'agit  de la description d 'un personnage fallot , sans ambition qui se laisse porter par les événements sans réagir. C'est une lecture facile mais sans grand intérêt.

 

OPAC Détail de notice

Françoise a apprécié sa lecture de Six mois, six jours de Karine Tuil. Le roman dépeint la Iiaison secrète d'une femme appartenant à une grande famille d'industriels allemands avec un inconnu qui la fera chanter et menacera de dévoiler cette relation à la presse. A mesure que les mobiles de cet inconnu sont connus, le passé trouble de cette grande famille est dévoilé. C'est bien écrit mais l'histoire est un peu tarabiscotée.

 

OPAC Détail de notice

Mirentxu a eu un coup de coeur pour Florida, bande-dessinée de Jean Dytar. Au XVIe siècle, une expédition composée essentiellement de Huguenots quitte la France pour l'Amérique afin d'y établir un colonie. Mais l'expédition vire au drame.  Parmi les survivants, Jacques Le Moyne, jeune cartographe talentueux qui reviendra traumatisé du périple. L'Amérique du Nord devient le terrain de jeu, et le lieu d'affrontements et de conquête de pouvoirs des puissances européennes : L'Angleterre, l'Espagne et la France. Le tout sur fond de guerres de religions. L'histoire est passionnante et le dessin superbe. Une vraie réussite.

 

Elyane est enchantée de sa lecture de Les amants de la nuit de Sylvie Dervin (à emprunter par ReVOdoc). L'auteur imagine une liaison entre Madame de Sévigné et Nicolas Foucquet. L'atmosphère du XVIIIè siècle est bien rendue, notamment au travers des échanges épistolaires entre les deux amoureux. Les complots de cour, les jalousies n'épargnent pas Nicolas Foucquet et mèneront à son incarcération malgré l'intervention de Madame de Sévigné auprès de Louis XIV. Les aspects historique et sociologique sont particulièrement intéressant.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir