L'équipe audiovisuelle vous présente ses derniers coups de coeur DVD.

LE CHANT DU LOUP (Antonin Baudry, 2019)

 OPAC Détail de notice

Un jeune homme a le don rare de reconnaître chaque son qu'il entend. bord d'un sous-marin nucléaire français, tout repose sur lui, l'Oreille d'Or. Réputé infaillible, il commet pourtant une erreur qui met l'équipage en danger de mort. Il veut retrouver la confiance de ses camarades mais sa quête les entraîne dans une situation encore plus dramatique. Dans le monde de la dissuasion nucléaire et de la désinformation, ils se retrouvent tous pris au piège d'un engrenage incontrôlable.

Un premier film brillant, maîtrisé sur le fonds comme sur la forme. Une fiction réaliste, spectaculaire, qui nous fait découvrir avec stupeur le monde mystérieux (et dangereux) de l'espionnage sous-marin et de la dissuasion nucléaire. Superbes interprétations de François Civil, Matthieu Kassovitz et Reda Kateb.

PARASITE (Bong Joon-Ho, 2019) 

OPAC Détail de notice

Palme d'or du Festival de Cannes 2019.
Toute la famille de Ki-taek est au chômage, et s'intéresse fortement au train de vie de la richissime famille Park. Un jour, leur fils réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d'anglais chez les Park. C'est le début d'un engrenage incontrôlable, dont personne ne sortira véritablement indemne...

Un film très original au scénario diaboliquement bien ficelé, qui mélange - comme souvent dans le cinéma coréen - les genres avec brio. La mise en scène est d'une redoutable efficacité, et le spectateur se laisse embarquer dans cette histoire qui vire au cauchemar...

HER JOB (Nikos Labot, 2019)

OPAC Détail de notice

Athènes, de nos jours. Panayiota est une femme au foyer complètement dévouée à son mari et à leurs deux enfants. Pour faire face à la crise et subvenir aux besoins de sa famille, elle est contrainte de travailler pour la première fois de sa vie. Embauchée comme agent d'entretien dans le nouveau centre commercial de la ville, Panayiota découvre les contraintes et les injustices du monde du travail mais aussi l'amitié, la solidarité et le goût de la liberté.

Porté par une actrice bouleversante, ce film grec est un hommage aux gens modestes d’une réconfortante humanité.

 

AU NOM DE LA TERRE (Edouard Bergeon, 2019)

 

OPAC Détail de notice

Pierre a 25 ans quand il rentre du Wyoming pour retrouver Claire sa fiancée et reprendre la ferme familiale. Vingt ans plus tard l'exploitation s'est agrandie, la famille aussi. C'est le temps des jours heureux, du moins au début... Les dettes s'accumulent et Pierre s'épuise au travail. Malgré l'amour de sa femme et ses enfants, il sombre peu à peu...

Construit comme une saga familiale, et d'après la propre histoire du réalisateur lui-même fils d'agriculteurs, le film porte un regard humain sur l'évolution du monde agricole de ces quarante dernières années.Un film bouleversant dans lequel Guillaume Canet s'est beaucoup investi. Il crève l'écran.

 

PAPICHA (Mounia Meddour, 2019)

OPAC Détail de notice

Alger, années 1990. Nedjma, 18 ans, étudiante habitant la cité universitaire, rêve de devenir styliste. A la nuit tombée elle se faufile à travers les mailles du grillage de la Cité avec ses meilleures amies pour rejoindre la boîte de nuit où elle vend ses créations aux "papichas", jolies jeunes filles algéroises. La situation politique et sociale du pays ne cesse de se dégrader. Refusant cette fatalité, Nedjma décide de se battre pour sa liberté en organisant un défilé de mode, bravant ainsi tous les interdits.

Plongée immersive dans L'Algérie des années 90. La terreur de la montée de l'extrémisme religieux est bien représentée au travers de la vie de ces femmes talentueuses et de caractère. La dureté de la répression est atténuée dans le film par de nombreuses respirations humoristiques qui rendent le film grand public et facilement accessible.

DRÔLE DE PERE (Amélie Van Emlbt, 2018)

OPAC Détail de notice

Après cinq années d'absence, pendant lesquelles il a voyagé pour apprendre la cuisine, Antoine revient à Liège, bien décidé à ouvrir son propre restaurant. Mais le retour s'avère plus difficile que prévu. Antoine est pris de remords en pensant à Camille, la femme qu'il a aimée et la mère de leur petite fille, Elsa, qu'il n'a jamais rencontrée. Décidé à aller la voir, il est bien loin de s'imaginer qu'il va se retrouver seul face à sa fille pendant trois journées d'été.

Une comédie très touchante sur la relation père-fille.