En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant de bénéficier d'une navigation adaptée à vos usages et des données correspondant à vos centres d'intérêt. Ces derniers servent également à réaliser des statistiques de visites.

L'équipe adulte vous propose ses coups de coeur du mois de juin.

OPAC Détail de notice

GONÇALO M. TAVARES : MATTEO A PERDU SON EMPLOI

Voici un roman inclassable, proche de l'absurde de Beckett ou de Karinthy. Un livre souvent drôle sur les obsessions, les névroses et la fatalité. Un livre où l'on rencontrera des ronds-points carrés, des salles de classe remplies d'ordures, un homme restant en vie grâce à une batterie de camion, un collectionneur de cafards... En fin de volume, ne pas faire l'impasse sur la postface brillante de l'auteur qui éclairera tout le roman.

OPAC Détail de notice

JENNIE MELAMED : ET NOUS NE VIEILLIRONS JAMAIS

Amateur de dystopie, ce livre est fait pour vous. Ce roman, qui n'est pas sans rappeler le film "Le village" de Night Shyamalan ou encore "La servante écarlate" de Margaret Atwood, est un livre à la fois oppressant et lumineux. Au sein d'une société qui fait froid dans le dos, de jeunes adolescentes décide de résister, de remettre en cause l'histoire qu'on leur inculque. D'une écriture classique, au sens noble du terme, Jennie Melamed interroge normes et conventions, pour le meilleur.

 OPAC Détail de notice 

JUAN JOSÉ MILLAS : OÙ L'ON APPREND LE RÔLE JOUÉ PAR UNE ÉPINGLE À CRAVATE

"Inquiétant, drôle et kafkaïen" peut-on lire sur le bandeau promotionnel. Et l'éditeur ne nous ment pas. Ce roman déroutant sait magnifiquement mêler voyeurisme, humour et absurde. Par le biais de belles trouvailles romanesques, Juan José Millas aborde les questions de l'identité, de la solitude et des faux- semblants, ses thématiques de prédilection déjà présentes dans son roman précédent "Une vie qui n'était pas la sienne".

OPAC Détail de notice

J.P. CUENCA : J'AI DÉCOUVERT QUE J'ÉTAIS MORT

A partir d'un fait divers authentique, J. P. Cuenca nous plonge au coeur du Brésil post J.O. Une quête identitaire qui n'est, au bout du compte, qu'un prétexte pour dénoncer avec humour et distance, une société corrompu à deux vitesses. Un livre cynique et drôlatique.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir