En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant de bénéficier d'une navigation adaptée à vos usages et des données correspondant à vos centres d'intérêt. Ces derniers servent également à réaliser des statistiques de visites.

Le club des lecteurs se réunit une fois par mois le vendredi de 18 h à 20 h et vous propose ses coups de coeur.

 

 

Pour ce mois de mars étaient présents Jean-Marc, Brigitte, Maryse, Elyane, Catherine, Olivier, Annie, Sylvie, Stéphanie et Mirentxu.

 

OPAC Détail de notice

Catherine a lu à son tour, La petite danseuse de quatorze ans de Camille Laurens. Ce livre lui a semblé très complet d'un point de vue sociologique et artistique. Le propose n'est pas larmoyant même si le sujet est dur. Mirentxu, qui l'a lu également depuis le dernier club des lecteurs,regrette le style très documentaire, pas suffisamment littéraire.


OPAC Détail de notice

 Catherine a lu également Nocturnes : cinq nouvelles de musique au crépuscule de Kazuo Ishiguro, prix Nobel de littérature 2017. Ces cinq nouvelles de différentes parties du monde abordent la musique, l'amour et le temps qui passe. C'est un petit livre qui se lit tout doucement.

OPAC Détail de notice

Et enfin, Catherine a beaucoup apprécié la nuit de feu de Eric-Emmanuel Schmitt où l'auteur raconte son expérience mystique lors d'une expédition dans le Hoggar. dans un style agréable, il raconte ici son cheminement spirituel. Très intéressant.

 

OPAC Détail de notice

Ce mois-ci, Olivier nous propose secret de famille d'Irène Frain (à emprunter par RéVOdoc). Le personnage principal est attachant, servi par une plume agréable, précise et mordante.

OPAC Détail de notice

Annie s'est passionnée pour la tétralogie l'amie prodigieuse de Elena Ferrante. Annie sort enchantée de sa lecture de l'enfant perdue, dernier volume de la série à succès. L'auteur nous plonge au coeur d'une Italie attachante. On y découvre tous ses aspects géographiques et sociologiques. Le dernier volume, très rythmé, est riche en rebondissements.

 OPAC Détail de notice

Les rêveurs d'Isabelle Carré lui a beaucoup plu aussi. Ce texte est à mi-chemin entre la biographie et le roman, puisque l'actrice a laissé parfois parler son imaginaire pour se raconter. C'est avec une très jolie écriture que nous la voyons se dévoiler avec simplicité et pudeur. C'est fin, léger mais profond. Une très belle découverte.

OPAC Détail de notice

Jean-Marc a trouvé très intéressant le 22/11/1963 de Stephen King. L'auteur nous livre ici un récit original, très documenté, très agréable.

OPAC Détail de notice

Brigitte a lu Equateur de Antonin Varenne, suite de Trois-Mille chevaux-vapeur, tous deux déjà présentés lors de clubs de lecteurs précédents. Il s'agit là d'un grand roman d'aventure, un peu en dessous du précédent volume qui avait beaucoup impressionné les lecteurs du club.

OPAC Détail de notice

Brigitte a également apprécié Opération napoléon, roman policier de bonne facture de Arnaldur indridason


 OPAC Détail de notice

Maryse a lu Je m'appelle Lucy Barton de Elizabeth Stroud. Dans un style simple mais pointilliste l'auteur a beaucoup d'empathie et de tendresse pour son personnage. Beau roman.

 

Maryse s'est de plus plongée dans Le bal mécanique qu'elle a trouvé très bien.

OPAC Détail de notice

Elyane a été désarçonnée par Point Cardinal de Leonor de Recondo, présenté le mois dernier par Annie, qu'elle a trouvé très agréable à lire mais comme Maryse elle trouve la fin peu crédible voire "grandguignolesque". Pour rappel, ce roman aborde le changement d'identité sexuelle alors que l'on a une vie de famille.

OPAC Détail de notice

Stéphanie a commencé le Yeruldelgger de Ian Manook, lu par plusieurs d'entre nous il y a quelques années. Il s'agit d'un roman policier dont l'action se déroule en Mongolie. L'intrigue est bien ficelée, les personnages haut en couleurs et c'est le dépaysement garanti.

 OPAC Détail de notice

Sylvie a beaucoup aimé chanson de la ville silencieuse de Olivier Adam. Comme souvent chez Olivier Adam le texte est mélancolique, très bien écrit, subtil. Mais pour une fois, le roman se termine sur une note joyeuse. Sylvie s'est attachée aux personnages.

OPAC Détail de notice

Comme Chantal le mois dernier, Sylvie a lu les loyautés, dernier roman de Delphine de Vigan. Et tout comme Chantal, Sylvie l'a trouvé très bien, très sensible servi par une belle écriture.

OPAC Détail de notice

Mirentxu choisit de présenter ce mois-ci un roman policier polonais : un fond de vérité de Zygmunt Miloszewski.C'est un roman passionnant, enlevé, très bien écrit. Du très bon roman policier non dénué d'humour.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir