En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant de bénéficier d'une navigation adaptée à vos usages et des données correspondant à vos centres d'intérêt. Ces derniers servent également à réaliser des statistiques de visites.

 

Le club des lecteurs se réunit une fois par mois le vendredi de 18 h à 20h et vous propose ses coups de cœur.

 Etaient présents Catherine, Olivier, Maryse, Marie-Louise, Annie, Stéphanie et Mirentxu

 

Ce mois-ci, Catherine a lu journal d'hirondelle d'Amélie Nothomb (à emprunter par RéVOdoc).

 A la suite d'un chagrin d'amour, un coursier devient insensible. Il est alors engagé en tant que tueur à gages par un russe. Il accomplit ses missions sans états d'âme. Un jour, il est chargé de tuer une famille entière et de récupérer une serviette. Un fois le crime commis, pris de curiosité, il ouvre la serviette et y trouve le journal intime de l'adolescente de la famille qu'il vient d'abattre. A compter de ce jour, il devient obsédé par cette adolescente. Catherine a été dérangée par cette lecture, qu'elle a trouvé malsaine.

 

Catherine a aimé à Une vie en l'air de Philippe Vasset. L'auteur y évoque l'aérotrain, véhicule-prototype se déplaçant sur un coussin d'air conçu à la fin des années 60. Les 18 kms de rails sont encore partiellement présents dans la Beauce et l'auteur a tenté de les racheter afin d'y créer une micro-république. Catherine a trouvé l'ouvrage très intéressant.

OPAC Détail de notice

Marie-Louise a lu La gouteuse d'Hitler de Rosella Postorino. 1943, en Prusse Orientale, Hitler se cache. Il a peur d'être empoisonné et  ordonne que dix jeunes femmes de la population locale soient engagées comme goûteuses officielles. Le roman s'inspire d'une histoire vraie et raconte la peur qui anime ces jeunes filles mais également la jalousie et la rivalité qui s'installent, et les histoires d'amour et d'amitié qui se nouent.

L'écriture n'est pas désagréable mais l'intrigue est moyenne. L'histoire est mal exploitée selon Marie-Louise qui a été un peu déçue.

OPAC Détail de notice

Mirentxu a lu Le procès du cochon de Oscar Coop-Phane. Dans un temps non précisé, un monstre sort de la forêt et dévore la joue et l'épaule d'un bébé laissé quelques minutes sans surveillance. Le bébé meurt et le monstre est retrouvé un peu plus loin la gueule en sang. Le monstre est en réalité un cochon. Il est attrapé, mis aux arrêts et jugé à l'instar des procès d'animaux qui avaient cours jusqu'au XVIIIè siècle. Ce court roman est singulier, déroutant, très bien écrit et il donne à réfléchir. Il est découpé en quatre parties : le crime, le procès, l'attente et le supplice. Une vraie réussite.

 OPAC Détail de notice

 

Nous recevrons Oscar Coop-Phane le SAMEDI 20 AVRIL à 10h30

pour une rencontre dans le cadre de notre cycle "Les écrivains se livrent"

Réservation à l'accueil ou au 01 30 40 55 00 - Entrée libre

 

 Mirentxu a été un peu déçue par sa lecture du très classique roman policier Le faussaire de Hambourg de Cay Rademacher. En 1948, l'Allemagne se remet difficilement de sa défaite et le marché noir bat son plein. L'inspecteur Stave décide de quitter le prestigieux service des homicides pour celui nettement moins reluisant de la lutte contre le marché noir. Il peine à renouer le dialogue avec son fils, tout juste revenu d'un camp de prisonniers du front russe. Même si l'enquête policière n'est pas passionnante (loin s'en faut) le contexte est intéressant et décrit la vie quotidienne dans une Allemagne occupée par les Alliés et qui tente de se recontruire.

OPAC Détail de notice

 

 Maryse a aimé Un mariage anglais de Claire Fuller.

1976, Ingrid est une jeune femme éprise de liberté qui souhaite voyager. Elle tombe amoureuse de Gil, son professeur de littérature à l'université, l'épouse avant d'être diplômée. Il est renvoyé et les voilà sans le sou, hébergés dans une maison de nage, parents de deux petites filles. En 1992, il y a longtemps qu'Ingrid a perdu foi en son mariage. Gil est devenu écrivain et coureur de jupons. Il est absent depuis huit mois quand Ingrid se décide à lui écrire des lettres relatant la vérité sur leur mariage qu'elle glisse dans plusieurs romans qui tapissent les murs de leur maison. Et puis un jour, alors qu'elle est partie nager comme à son habitude, Ingrid ne revient pas. Fuite? Noyade? Personne ne sait ce qu'elle est devenue.

C'est un roman intelligent, d'une grande finesse psychologique, aux sentiment mitigés.

OPAC Détail de notice

Maryse a eu un véritable coup de coeur pour Le grand Nord Ouest de Anne-Marie Garat.

Dans les années 30, en Californie, une grande fête est donnée en l'honneur d'une petite fille. Le père, producteur hollywoodien est retrouvé noyé. La mère de l'enfant s'enfuit avec la petite fille en emportant l'argent, son vison, sa trousse à maquillage....bref des articles de première nécessité. Elles remontent vers l'Alaska par les petites routes.Elles sont recueillies par une indienne qui va faire l'apprentissage de la petite fille. La cavale continue car la mère et la fille sont poursuivies par des chasseurs de prime.

Il s'agit là d'un roman d'apprentissage et d'amour. On apprend énormément sur la vie des indiens, la mythologie indienne. Le texte est dense et très bien écrit.

OPAC Détail de notice

Stéphanie a lu l'histoire d'amour entre Marie Laurencin et Nicole Groult racontée dans le dernier roman de Françoise Cloarec J'ai un tel désir.

Marie Laurencin, peintre, vit à l'époque une relation amoureuse chaotique avec Apollinaire. Nicole Groult est de son coté une talentueuse couturière mariée. Ces deux femmes originales, créatives vivront un grand amour pendant quarante-cinq ans. L'auteur nous offre un portrait très documenté du Paris de la Belle-Epoque avec son foisonnement d'artistes, de cet amour singulier, qui resistera à la guerre et à l'éloignement. Stéphanie a trouvé ce llivre, qui se lit vite, intéressant. Maryse, quant à elle, a été déçue par cette même lecture.

OPAC Détail de notice

Olivier a aimé à son tour Couleurs de l'incendie de Pierre Lemaître. Il en a trouvé l'intrigue bien menée et l'écriture enlevée.

OPAC Détail de notice

Olivier a lu avec beaucoup de plaisir Shangaï club de Jacques Baudoin (à emprunter par RéVOdoc)

A la fin du XIXe siècle, Charles d'Esparnac arrive à Shangaï pour y faire du commerce. Il trouve en Monsieur Liu un homme prêt à lui faire confiance et à le protéger des pirates qui sévissent sur le fleuve Yangzi et Charles va rapidement s'enrichir.Bien qu'il entretienne une relation passionnée avec une jeune prostituée chinoise, il décide de prendre femme afin de fonder une famille officielle et d'asseoir totalement sa position. Sa jeune femme, Olympe de Crozes n'imagine pas la déconvenue qu'elle va devoir affronter suite à ce mariage. Olivier a admiré l'analyse très fidèle des différences de culture et l'écriture qui lui a vraiment beaucoup plu.

Annie a lu l'essai journalistique La communauté de Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin. Elles y détaillent les difficultés de la ville de Trappes, enclave populaire entourée de villes cossues. Le constat est déprimant malgré les quelques exceptions de stars qui ont réussi (Omar Sy, Djamel Debbouze, Sofia Aram, Nicolas Anelka...). Ce livre a moins plu à Annie que les précédents ouvrages des mêmes auteurs. Il lui a paru moins fouillé, moins nuancé.

OPAC Détail de notice

Annie a eu un coup de coeur pour Dix-sept ans, le roman -largement autobiographique- de Eric Fottorino. Un jeune homme raconte l'histoire de sa mère qu'il n'a jamais réussi à comprendre. Un beau jour, elle convoque ses trois fils pour leur apprendre qu'ils ont une soeur, qu'elle a eu adolescente mais qu'elle n'a pu garder étant déjà fille-mère une première fois. Le narrateur va chercher à connaître sa mère, dont il ne s'est jamais senti aimé. C'est une très belle histoire, très émouvante racontée avec une écriture tendre et pudique.

OPAC Détail de notice

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir