L'équipe de la médiathèque vous présente ses coups de cœur du mois de mars

OPAC Détail de notice

GILBERT BORDES : ELLE VOULAIT VOIR LA MER

Magnifique roman sur la seconde guerre mondiale. L'histoire est très prenante. Une fois plongé dans le roman, on a qu'une envie : le lire d'une seule traite!

 

 

 

 OPAC Détail de notice

CHRISTIAN SIGNOL : L'ETE DE NOS VINGT ANS

On retrouve dans ce roman plein d'émotion où la nature est omniprésente, l'amitié entre deux garçons qui se sont sacrifiés pour notre liberté.

 

 

 

 

OPAC Détail de notice

D. B. JOHN : L'ETOILE DU NORD

Ce roman haletant et très documenté est addictif. L'écriture vive et alerte rend la lecture prenante et nous dépeint avec beaucoup de réalisme la situation catastrophique en Corée du Nord. La population y vit affamée, dans la crainte d'une dénonciation auprès du Bowibu, l'impitoyable police secrète à la solde de la famille Kim.

 

 

 

 

OPAC Détail de notice

 

 

 

 

 

 

 

JEAN TALON : EXPLORATEURS, TOURISTES ET AUTRES SAUVAGES

Ce recueil inclassable retrace l'aventure des grandes découvertes, de l'Amérique à la Papouasie en passant par le cercle polaire arctique. En restituant l'essence des textes des plus grands voyageurs et ethnologues tels Malinowski, Caillié ou Rasmussen, Jean Talon nous raconte ce que fut le "choc des cultures". Un livre salutaire qui nous ouvre les portes du monde avec simplicité, humour et poésie. "Des histoires incroyables qui en disent long sur le thème universel, et très actuel, de la rencontre avec l'autre." (La Repubblica)

 

 

 

 

OPAC Détail de notice

 

 

 

 

 

 

 

OSCAR COOP-PHANE : LE PROCES DU COCHON

Dans un temps non précisé, un monstre sort de la forêt et dévore la joue et l'épaule d'un bébé laissé quelques minutes sans surveillance. Le bébé meurt et le monstre est retrouvé un peu plus loin la gueule en sang. Le monstre est en réalité un cochon. Il est attrapé, mis aux arrêts et jugé à l'instar des procès d'animaux qui avaient cours jusqu'au XVIIIè siècle. Ce court roman est singulier, déroutant, très bien écrit et il donne à réfléchir. Il est découpé en quatre parties : le crime, le procès, l'attente et le supplice. Une vraie réussite.

Nous recevrons Oscar Coop-Phane le SAMEDI 20 AVRIL à 10h30

pour une rencontre dans le cadre de notre cycle "Les écrivains se livrent"

Réservation à l'accueil ou au 01 30 40 55 00 - Entrée libre