Le club des lecteurs vous propose ses avis de lectures du mois de novembre.

 OPAC Détail de notice

Christine a aimé cette fresque historique menée tambour battant par Mario Vargas Llosa.

Guatemala,1954. Jacobo Arbenz, président démocratiquement élu, a pour projet de taxer l'United Fruit, compagnie installée sur des terres guatemaltèques, et de créer des programmes sociaux avec l'argent ainsi dégagé. Le programme déplaît fortement aux Etats-Unis et la CIA organise un coup d'état avec l'aide des présidents du Salvador et de la République dominicaine. Arbenz est renversé. Mario Vargas Llosa dépeint avec talent l'âme humaine dans ses plus bas aspects. "Temps sauvages" est un beau tour de force littéraire, bien écrit et très intéressant.

 

OPAC Détail de notice

"Premier sang" de Amélie Nothomb, présenté le mois dernier, a charmé Françoise. L'auteur y raconte l'enfance et la jeunesse de son père. Un bel hommage.

 

OPAC Détail de notice

Françoise a été déroutée par le tour fantastique que prend, au fil du récit, "De l'autre côté du lac" de notre collègue Xavier Lapeyroux. Hermann vit dans une villa surplombant le lac, entouré de sa femme et de sa fille. Ce début d'été est marqué par la disparition de jeunes et l'apparition étrange d'une villa, similaire à celle d'Hermann, de l'autre côté du lac. Hermann est inquiet et fera tout ce qui est en son pouvoir pour sauvegarder sa famille. Le roman est bien écrit et ponctué de références musicales et cinématographiques.

 

OPAC Détail de notice

Le très beau et très poétique "De sable et de neige" de Chantal Thomas, déjà présenté au club des lecteurs, a séduit Françoise.  Beaucoup de sensibilité et de tendresse dans ce récit relatant les souvenirs de l'auteur.

 

Françoise a lu à son tour "Les dieux du Tango"de Carolina de Robertis (à emprunter par ReVOdoc). L'ambiance de l'Argentine est bien dépeinte, l'histoire est intéressante, les débuts du Tango bien documentée et pourtant l'ensemble a légérement déçu Françoise qui n'a pas réussi à trouver d'intérêt à l'histoire des personnages, trop longue.

 

 OPAC Détail de notice

Marie-Hélène Lafon livre avec "L'histoire du fils" (déjà présenté au club des lecteurs), qui a obtenu le prix Renaudot en 2020, une histoire sensible servie par une écriture ciselée. La famille, la quête de soi et l'attachement à une terre sont au coeur de ce roman au charme inféfinissable.

 

 OPAC Détail de notice

Brigitte a aimé "Les étoiles les plus filantes" de Estelle-Sarah Bulle.

En juin 1958, une équipe de tournage française débarque à Rio de Janeiro. Dans les quartiers pauvres se répand la nouvelle du casting : on recherche de jeunes comédiens amateurs noirs. Deux agents de la CIA vont tenter d'obtenir des renseignements sur tout ce petit monde moyennant l'argent qui manque cruellement pour tourner le film. Gipsy, comédienne du film qui découvre les favelas et les soirées mondaines, est en proie aux états d'âme, elle qui a quitté les Etats-Unis et ses problèmes raciaux. Dans ce roman très documenté, nous voyageons d'un univers à l'autre avec force mais légèreté. Le film, Orfeu Negro obtiendra la palme d'or à Cannes en 1959 (empruntable à la médiathèque).

 

OPAC Détail de notice

Autre roman de notre collègue Xavier Lapeyroux lu, comme par hasard, ce mois-ci : "Les Oiseaux" . Milan est professeur de cinéma à la Femis, passionné d'Hitchcock. Paris est la proie d'attaques de corbeaux qui ont tué Suzanne, l'amour de Milan. Milan est convaincu qu'il peut intégrer le film pour changer le cours du temps et intervenir avant la mort de sa bien-aimée. Brigitte a aimé remonter ainsi la pellicule du chef-d'oeuvre d'Hitchcock "Les Oiseaux". Le roman est prenant et la fin particulièrement réussie. 

 
OPAC Détail de notice
 
Brigitte a beaucoup aimé "Qui sème le vent" de Marieke Lucas Rijneveld.
Dans un coin reculé des Pays-Bas, la vie de la narratrice de dix ans est rythmée par les travaux des champs, l'observation de la nature et les moments en famille. Son frère aîné est victime d'un accident de patinage sur le lac voisin. Le monde de la famille s'écroule.
Les phrases sont brutes, les détails sont crus, l'ensemble crée un malaise chez le lecteur.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir