Le club des lecteurs vous propose ses avis de lectures du mois de juin.

 

 Je tiens à remercier les membres du club des lecteurs pour nos moments de partage littéraire (mais pas seulement...) si agréables, nos échanges enrichissants et leur gentillesse. Merci à tous !

 

Elyane a été émue à son tour par "Voyage au bout de l'enfance" de Rachine Benzine. Ce récit d'enfant arraché à une enfance tranquille en banlieue parisienne pour rejoindre le Jihad en Syrie est poignant et a particulièrement interessé Elyane. Annie qui l'a également lu ce mois-ci trouve ce petit roman fort et courageux.

OPAC Détail de notice

Autre roman intéressant lu par Elyane ce mois-ci, "Six mois, six jours". Pendant la seconde guerre mondiale, Les Kant ont une ascension financière fulgurante, car bien que juifs, ils travaillaient pour le régime nazi. La mère de famille ira jusqu'à rejeter son propre père qui partira en camp de concentration. Des décennies plus tard, l'héritière de la famille, Juliana, a une liaison avec un gigolo qui l'a fait chanter : leurs ébats ont été filmés. Qui est cet homme ? N'est-il motivé que par l'appât du gain ? Elyane a beaucoup aimé ce roman bien écrit et bien construit.

OPAC Détail de notice

Ancien délinquant, Gregory David Roberts, raconte dans "Shantaram" ( à emprunter par ReVOdoc) sa découverte de l'Inde et sa vie au sein des bidonvilles de Bombay dans les années quatre-vingts. Il vivra une belle histoire d'amour avec une femme singulière. Beaucoup de trahisons et de violence dans ce récit très bien écrit qui a passionné Olivier.

 Rien n'est simple entre Lise, la mère et Cerise, la fille. Toute sa vie, la mère reprochera à Cerise de ne pas être un garçon. Et quand elle perd son mari, son grand amour, elle devient odieuse avec sa fille. Jusqu'au jour où un retournement de situation va bouleverser leur relation. "J'ai failli te manquer" de Lorraine Fouchet est un roman très vivant et bien écrit, avec, en prime de belles descriptions de l'île de Groix qui a beaucoup plu à Catherine.

OPAC Détail de notice

Catherine et Olivier ont aimé "Sommeil blanc", roman policier de Emelie Schepp. En Suède, une jeune thaïlandaise est retrouvée morte dans un train. Elle était utilisée comme mule pour transporter de la drogue.L'enquêtrice, dont le père adoptif est procureur, est une ancienne enfant-soldat et le crime semble mettre en cause un de ces anciens frères d'arme. Assez complexe, ce roman aux nombreux personnages est intéressant.

 

OPAC Détail de notice

 
 Brigitte, inconditionnelle de Stephen King a été déçue par "Après" de Stephen King, déjà présenté au club des lecteurs. Un peu trop gentillet pour Brigitte.
 
OPAC Détail de notice
 
Gaia vit dans une famille pauvre de la banlieue de Rome. Son père, travailleur au noir sur un chantier reste handicapé par un accident. Sa mère, droite et autoritaire, est une maîtresse femme, qui se bat pour obtenir un logement pour la famille. Gaia se sent différente de ses camarades de classe car pauvre et pas très jolie. Elle tente d'avoir de bonnes notes car sa mère lui a appris à ne compter que sur elle-même. Gaia est très proche de son frère qui la protège. Le jeune garçon devient anarchiste et la mère lui demande d'aller vivre chez la grand-mère. La somme de toutes les frustrations et colères de
Gaia va surgir à l'adolescence. "L'eau du lac n'est jamais douce" de Giulia Caminito a beaucoup intéressé Brigitte.
 
OPAC Détail de notice
 
A son tour, Annie a lu "Le jeune homme" de Annie Ernaux. L'autrice y raconte sa liaison avec un homme de vingt-cinq ans de moins qu'elle. Froid et sans affect, le récit va à l'essentiel du vécu et défend  la condition féminine.
 
OPAC Détail de notice
 
Malgré un léger agacement dû aux chamailleries incessantes des deux amies, héroïnes de "La fille parfaite" de Nathalie Azoulai, Annie n'a pas regretté être allé au bout de ce roman bien écrit. Il est émaillé de nombreuses références littéraires qui rendent l'ensemble un peu ardu peut-être.
 
OPAC Détail de notice
 
 Toumany Coulibaly est coureur de talent le jour (champion de France du 400 m)  et braqueur la nuit. Emprisonné, il reçoit la visite du journaliste Mathieu Paulain pendant deux ans. Les deux hommes deviennent amis. "Ne t'arrête pas de courir" raconte cet extraordinaire destin avec beaucoup de justesse et d'authenticité. Annie et Chantal sont toutes deux conquises.
 
OPAC Détail de notice
 
 
 Maryse a été moins passionnée par "Chevreuse" de Modiano que par les précédents romans de l'auteur. Le mot "chevreuse" agit comme un déclencheur de souvenir sur le narrateur. L'homme âgé tente de se souvenir des années soixante, lorsqu'il avait vingt ans Il se remémore qu'il vivait avec une jeune fille, Camille. Il s'est rendu compte, lors d'un séjour en vallée de Chevreuse, qu'on lui avait tendu un piège pour lui lui faire dire un secret : l'emplacement d'un trésor. Le style est simple et fluide.
 
OPAC Détail de notice
 
A contrario, Maryse a été très intéressée par "Eugénie" de Antoine de Baecque (à emprunter par ReVOdoc).
Au 19ème siècle, médecine et sciences sont portées aux nues. Jean-Pierre Falret, aliéniste à la Salpêtrière met ses idées en pratiques sur ses "idiotes". Il décide dorénavant d'étudier et soigner "des crétines des Alpes". Son fils lui en ramène trois. Et Eugénie, l'une d'entre elles, servira de cobaye, puis de bête de foire, pendant quatorze ans. L'écrivain qui a déjà écrit un ouvrage sur le crétinisme livre ici un roman glaçant et criant de vérité.
 
 
"Seule en sa demeure" de Cécile Coulon accroche d'emblée le lecteur avec son début très prometteur. Au dix-neuvième siècle, une jeune fille naïve épouse un veuf. Elle se retrouve isolée dans le domaine de son mari. La présence malfaisante de la servante donne une sensation d'étouffement. Sa professeur de musique, devenue sa confidente mène l'enquête pour savoir ce qui est arrivé à la première femme de son mari et pourquoi le fils de la servante a eu la langue coupée. Finalement, le reste du roman ne tient pas ses promesses et traîne en longueur. Maryse est bien déçue.
 
OPAC Détail de notice
 
Marie-Louise a beaucoup aimé "Un crime sans importance" d'Irène Frain. La soeur de l'auteur, femme âgée, est retrouvée assassinée dans sa maison de banlieue. L'enquête traîne en longueur et quatorze mois après les faits, toujours aucune piste. Irène Frain décide alors d'écrire ce roman pour exposer les errements de la police et de la justice mais également raconter sa famille aux liens distendus. 
 
OPAC Détail de notice
 
"Rosie Carpe" habite Brive-la-gaillarde avec ses parents et son frère Lazare. Il n'existe pas d'affection entre parents et enfants. Les enfants partent faire leurs études mais ne sont pas prêts à réussir leur vie. Lazare part en Guadeloupe et trempe dans de sombres magouilles, quant à Rosie la voici sous le joug d'un supérieur hiérarchique qui filme leurs ébats amoureux pour le compte de l'industrie du film pornographique. Un enfant naîtra de cette relation toxique, pour lequel Rosie ne ressentira pas d'amour maternel. Elle part en Guadeloupe rejoindre son frère dans l'espoir d'un avenir plus radieux. Mais personne n'est là pour l'attendre à la descente de l'avion...Florence a beaucoup aimé le talent de Marie Ndiaye à mettre en mots ce récit tragique.
 
OPAC Détail de notice
 
 
 
Florence, pourtant grande adepte de Frank Thilliez, a été un peu déçue par "La chambre des morts" (à emprunter par ReVOdoc). Vigo et Sylvain, fraîchement licenciés, veulent faire, par vengeance, des graffitis sur les murs de leur ancienne entreprise. Ils heurtent  quelque chose ou quelqu'un et ne savent que faire...la découverte de deux millions d'euros les décident : ils ne diront rien et dissimuleront le corps.
 
 
 Christine s'est ennuyée à la lecture de "L'énigme de la chambre 622" de Joël Dicker. Un écrivain décide de faire une sorte  de retraite dans un hôtel de Suisse, où il sympathise avec une femme. Ils découvrent une chambre 622 bis mais pas de chambre 623. Un meurtre y avait été commis quelques années auparavant mais l'enquête n'avait pas abouti. Tous deux deux se lancent dans une nouvelle investigation. Les incessants aller-retours dans le temps deviennent lassant et l'ensemble est beaucoup trop long. 
 
OPAC Détail de notice
 
 
 
Autre déception de Christine: "Le voyage d'hiver" de Amélie Nothomb. Zoïle est l'amant éconduit d'Astrolabe et par dépit amoureux, il décide de se lancer dans le terrorisme aérien. Rien de bien fameux dans ce roman aux situations improbables. 
 
OPAC Détail de notice
 
 
 Un livre, déjà présenté au club des lecteurs, a enchanté Christine, il s'agit de "Que sur toi se lamente le tigre" de Emilienne Malfatto. Une jeune irakienne célibataire est enceinte. L'honneur de la famille est bafoué et la mort l'attend. Court roman bouleversant et poétique.
 
OPAC Détail de notice
 
"Lucia" a réconcilié Stéphanie avec Bernard Minier. Lucia, enquêtrice espagnole, retrouve son coéquipier crucifié et collé sur un calvaire. Parallèlement, des étudiants de l'université de Salamanque ont permis de découvrir un meurtrier en série qui a le même mode opératoire. Thriller efficace. Chantal, au contraire, n'a pas réussi à entrer dans ce roman.
 
OPAC Détail de notice
 
 "Tout le bleu du ciel" de Melissa da Costa est un roman moins gai que ne le laisse supposer le titre. Emile est atteint d'un alzheimer précoce. Les médecins ne lui donnent que deux ans à vivre. Sa famille l'enjoint à accepter des soins ce qu'il refuse et il décide de partir pour un ultime voyage. Il passe une petite annonce pour avoir un compagnon de voyage. Joanne, jeune femme un peu mystérieuse répond à la petite annonce. Selon Stéphanie, voici un livre qui tient ses promesses. Elle recommande chaudement cette jolie histoire.
 
OPAC Détail de notice
 
 
 Melchor est un flic qui a tué à lui seul quatre terroristes responsables des attentats de Barcelone. Pour assurer sa protection, sa hiérarchie l'isole à "Terra Alta", dans la campagne espagnole. Il s'y construit une vie tranquille. Un jour, un couple de personnes âgées, riche proprétaires et employeurs d'une bonne partie de la main d'oeuvre locale, est assassiné. Melchor dirige l'enquête. Stéphanie n'a pas été passionnée par ce roman policier de Javier Cercas mais lira la suite afin de suivre son attachant personnage principal.
 
OPAC Détail de notice
 
Chantal a justement aimé le deuxième tome de cette série intitulé "Indépendance". La maire de Barcelone est victime d'un chantage à la sex tape et Melchor est diligenté sur l'enquête. Il y découvre une bourgeoisie catalane arrogante trempant dans de sombres machinations politiques. La fin est magistrale.
 
 OPAC Détail de notice
 
"Noa" est le troisième volume de la série "9" de Marc Lévy. Chantal a aimé cette suite mais regrette cependant que l'auteur ne s'appesantisse pas plus sur ses personnages. Le ton est léger et les chapitres très courts. Tout va très vite, à l'image de la mission que se sont donnée neuf hackers de s'élever contre la folie de certains dirigeants.
 
OPAC Détail de notice
 
Coup de coeur de Chantal pour "La chambre du fils" de Jorn Lier Horst, auteur de romans policiers très apprécié par les membres du club des lecteurs. Clausen, ancien membre du parti travailliste et ancien ministre, meurt d'une crise cardiaque. Il écrivait ses mémoires et un membre du parti est envoyé vérifier qu'il y a rien de compromettant dans son chalet. Il y découvre des cartons contenant l'équivalent de quatre-vingt millions de couronnes en devises étrangères. L'inspecteur Wisting est chargé d'enquêter discrètement sur cette affaire alors que dans le même temps une lettre anonyme incrimine Clausen dans la disparition d'un jeune homme de la région vingt ans auparavant. Mirentxu a également aimé ce roman, même si ce titre n'est pas le meilleur de l'auteur (voir l'usurpateur)
 
OPAC Détail de notice
 
OPAC Détail de notice
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir