Le club des lecteurs vous propose ses avis de lectures du mois de novembre 2022.

 

Brigitte

Un récit captivant de cette époque de Cent ans avec une Jeanne héroïne flamboyante.     

Mireille CALMEL - D'écume et de sang

1313, Jeanne de Belleville, se verra épouser à 14 ans, Geoffroy de Châteaubriant, homme violent alors qu'elle est amoureuse d'Olivier IV de Clisson issu d'une célèbre maison de Bretagne, mais que son père déteste. Elle vivra 11 ans sous la souffrance de ce mari violent. En 1924, Jeanne se fera remarquée après avoir tué un énorme loup, pendant que son mari, lui, ne pourra y réchapper. Elle devient une légende vivante pour son courage et sera adulée de ses gens. Dotée du surnom, elle épousera ce grand amour de jeunesse qu'est Olivier de Clisson et ils connaîtront 13 années de bonheur.  Olivier prendra part au conflit de cette Bretagne déchirée entre l'Angleterre et la France, Olivier restant fidèle au royaume de France. Le roi, assez faible politiquement et financièrement, par jalousie fera arrêter et exécuter Olivier. Jeanne, seule avec ses enfants, abattue par la mort de son grand amour, constituera une armée et n'aura soif que de vengeance, pillera les châteaux et tuera sans pitié les garnisons. Elle sillonnera les mers avec ses 2 bateaux corsaires. Elle trouvera refuge en Angleterre, car bannie par le roi. Elle sera ensuite accueillie par sa grande amie, Jeanne de Flandre.

Un récit épique, captivant, avec une Jeanne incroyablement courageuse et flamboyante. Surnommée Jeanne la Tigresse ou Jeanne la Flamme ou encore la Lionne de Bretagne.

OPAC Détail de notice

J'ai également été séduite par le récit et l'écriture de Oscar Coop-Phane, livre déjà présenté lors des coups de cœur de l'été 2020. Une suite de courts fragments autobiographiques, débridés, sans tabou, souvenirs de jeunesse, d'enfance et de sa vie d'adulte, son parcours d'écrivain, les joies et les peines de chaque époque de sa vie, les amours et les abus. Une plume ciselée jamais agressive et un plaisir à lire ce récit.

OPAC Détail de notice

 

Annie

1  -   "La vie mensongère des adultes", d' Elena Ferrante

Plongée dans les zones troubles de l'adolescence, les désillusions d'une jeune fille qui quitte le monde de l'enfance où les parents sont un modèle ... C'est un récit sur l'âge ingrât, l'apprentissage de la vie d'adulte, mais c'est aussi un texte qui parle de la famille, des origines. 

Giovanna découvre à partir de ses 12 ans et petit à petit, les mensonges et les non-dits qui rongent ses proches tout en essayant avec difficultés d'égaler des parents intellectuellement brillants.

La fin du roman laisse présager une suite.

Comme pour l'amie prodigieuse, je me suis laissée emporter par l'écriture addictive de l'autrice.

OPAC Détail de notice

 

2  -  "Les inséparables, Simone Veil et ses soeurs", de Dominique Missika

C'est l'histoire des 3 soeurs, Madeleine, Denise et Simone Jacob, rescapées des camps de la mort. Madeleine, dite Milou et Simone, déportées avec leur mère Yvonne parce que juives à Auschwitz et à Bergen Belsen, Denise à Ravensbruck. Rapatriées en mai 1945, Milou et Simone apprennent à Denise, déjà rentrée, que leur mère est morte d'épuisement. De leur père, André, et de leur frère, Jean, elles n'ont pas de nouvelles mais gardent espoir. Déportés en Lituanie, ils ne reviendront jamais.

Pour les soeurs Jacob, le retour est tragique. A la libération, on fête les résistants mais qui a envie d'écouter le récit des survivants ? Milou et Simone ne rencontrent qu'indifférence, incompréhension et gêne alors elles se taisent.

Mais peu à peu la vie reprend ses droits, les jeunes femmes semblent heureuses quand en 1952, Milou meurt dans un accident de la route. Denise et Simone restent seules survivantes d'une famille décimée, plus que jamais inséparables ...

Dans ce récit poignant, Dominique Missika, historienne, nous raconte la jeunesse des filles si belles et si vaillantes. Elle a été proche de Simone Veil et raconte ce qui a longtemps été tu : la difficulté pour de nombreux déportés à trouver une place dans la France de l'après-guerre.

J'ai beaucoup aimé ce texte authentique, très émouvant et bien documenté de souvenirs personnels et d'archives.

 

3  -  "Le parfum des fleurs la nuit", de Leila Slimani

Ce livre a été écrit, à la demande de son éditrice pour la collection "Une nuit au musée". L'autrice, enfermée et seule dans l'ancien bâtiment des douanes de Venise la Punta dala Dogana, transformé en musée d'art moderne. Elle s'avoue à priori assez peu réceptive à l'art moderne mais en déambulant dans les salles, découvrant donc les œuvres en néophyte, elle nous livre quelques réflexions poétiques sur son ressenti face à plusieurs installations dont l'une a inspiré le titre de ce livre. Elle nous fait voyager dans son imaginaire au fur et à mesure des différentes sensations qui vont l'envahir. A chaque sollicitation de l'un de ses sens, rejaillit un souvenir chargé d'émotion comme lorsqu'elle hume l'intense parfum du galant de nuit, fleur de son enfance. Cette nuit particulière fait réfléchir Leila Slimani sur la création littéraire, son combat avec l'écriture, mais aussi sur l'art et surtout la ramènera à son père, un père fou de littérature et de livres, ayant subi un procès et une incarcération injustes qui le détruiront ...

J'ai été éblouie et séduite par ce récit introspectif très émouvant et plein de délicatesse, à l'instar de ses autres écrits.

OPAC Détail de notice

 

4  -  "La fille de son père" d'Anne Berest

Ce récit commence par la fin. Dans les premières pages on assiste à un enterrement puis on revient en arrière et on commence à connaître les personnages petit à petit. 

Trois sœurs que la vie a éloignées se retrouvent chez leur père à l'occasion d'un dîner d'anniversaire. Dans la maison d'enfance, les souvenirs refont surface. Les échanges deviennent nerveux, les conversations s'enveniment et les rancœurs s'invitent autour de la table.

Au dessert, un secret de famille est dévoilé ...

J'ai lu ce premier roman avec intérêt, l'écriture est sensible et agréable. L'autrice aborde de nombreux thèmes : la filiation, le deuil, les secrets de famille ... et je trouve le sujet de la paternité très bien traité.

OPAC Détail de notice

 

5  -  "Son frère", de Philippe Besson

Cette histoire se passe sur l'île de Ré dans la maison de vacances de deux frères, Lucas et Thomas, qui s'y retrouvent à l'occasion de la maladie de Thomas. Le cadet de 25 ans est gravement atteint, son frère décide de l'accompagner et il est le témoin de la progression du mal qui détruit petit à petit son corps, avec l'espoir parfois que les traitements peuvent être efficaces .. Ils s'étaient éloignés pendant quelques années et l'amour fraternel va les rapprocher pendant cette triste période et les ramener aux lumineux souvenirs familiaux et aux vestiges de vacances inoubliables passées à St Clément des Baleines, à la pointe de l'île.

Ce roman traite fort justement de la maladie, de son rejet, de l'incompréhension et de la maladresse d'une famille en état de choc, des phases d'espoir alternant avec les désillusions bien plus nombreuses ...

J'ai beaucoup aimé ce 2ème roman de Philippe Besson dont le sujet grave est traité avec beaucoup de retenue, de délicatesse et surtout d'amour. L'écriture est simple et belle. La fin est étonnante et inattendue.

OPAC Détail de notice

 

Françoise

Antoine Wauters "Mahmoud ou la montée des eaux",  Prix Livre Inter 2022

Tragédie du peuple syrien à travers l'histoire d'un vieil homme qui plonge régulierement  pour revoir sa maison d'enfance engloutie par un lac à la suite de la construction d'un barrage à l'époque de Fazed EL Assad. Il nous décrit toute sa vie entière avec beaucoup de poésie et sa soif de liberté.

Très belle écriture.

OPAC Détail de notice

 

- Isabelle Autissier " Le naufrage de Venise " 

Très belle description dans les premières pages de la submersion de Venise.

Les protagonistes sont un peu stéréotypés entre l'entrepreneur ambitieux qui veut développer au maximum le tourisme de masse avec la création

de nouveaux emplois et sa fille qui s'oppose à lui en étant militante dans un groupe de protection de Venise.

Isabelle Autissier s'est bien documentée sur le sujet et prend à coeur de défendre Venise de la catastrophe annoncée si rien n'est fait pour la sauver.

Livre agréable à lire.

OPAC Détail de notice

 

- Lola Lafon "Quand tu écouteras cette chanson "

L'autrice passe la nuit dans l'annexe du musée d'Anne Franck.

Elle nous apporte un éclairage nouveau sur cette famille et, parallèlement, sur sa propre famille qui a vécu  a déportation.

Nous comprenons pourquoi elle a choisi le titre du roman à la fin du livre avec un autre tragédie évoquée.

J'ai lu ce livre avec beaucoup d'émotion.

OPAC Détail de notice

 

Christine

"Florida", d'Olivier BOURDEAUT

L'auteur nous raconte la vie d'Elizabeth Vernn, une jeune américaine de 19 ans dont l'enfance a été traumatisée par les défilés de mini miss auxquels sa mère la faisait participer. N'existant seulement à ses yeux qu'au travers des réussites aux concours, Elizabeth a intégré un sentiment d'infériorité et de nullité qui marqueront son développement psychique.

Après avoir quitté le foyer familial nocif, elle tentera de se reconstruire mais le chemin sera long et semé d'embûches.

Roman prenant et interessant qui nous emmène dans le monde superficiel des apparences.

OPAC Détail de notice

 

"L'inventeur", de Miguel BONNEFOY

L'auteur fait la biographie d'Augustin Mouchot, ingénieur du 19ème siècle, qui découvrit l'énergie solaire et en fit sa raison de vivre. Les styles à la fois flamboyant, poétique et humoristique de M.Bonnefoy rendent ce livre passionnant tout en y apportant un contexte historique et économique.

OPAC Détail de notice

  

Florence

Lectures de l’été en partie :

"Les Victorieuses", de Lætitia COLOMBANI :

Brillante avocate, Solène tente de se reconstruire après un burn out. Acceptant une mission bénévole d'écrivain public, elle est envoyée au Palais de la Femme, un foyer au cœur de Paris. Les résidentes s'appellent Binta, Sumeya, Cvetana, Salma ou la Renée et viennent du monde entier. Lorsqu'elles voient arriver Solène, elles se montrent méfiantes. Mais Solène est bien décidée à trouver sa place auprès de ces femmes aux destins tourmentés...

Un siècle plus tôt, Blanche Peyron œuvre en faveur des démunis. Elle a voué sa vie...

J'ai découvert ce lieu que je ne connaissais pas et qui existe réellement. C'est un livre « dur », dans la condition des femmes qu'il raconte. Aussi bien pour Solène que pour les hébergés. Mais aussi plein d'espoir. Un livre qui fait du bien – Un coup de Cœur

OPAC Détail de notice

 

"La Sainte Touche", de Djamel CHERIGUI

Des mecs comme Alain Basile, vous n’en croiserez pas tous les jours et pas à tous les coins de rue.

C’est dans son épicerie, La Belle Saison, que j’ai fait sa connaissance. Mon père venait de me mettre à la porte et je vagabondais dans les rues en rêvant d’une vie de bohème. Alain, lui, il en avait rien à faire de la bohème et des lilas sous les fenêtres, sa seule ambition était de devenir millionnaire. Pour réussir, il était prêt à tout et avait besoin d’un associé. C’est tombé sur moi. Mais accuser Alain Basile d’avoir...

L’aventure de pieds nickelés, romand déjanté et amusant – Un coup de cœur

OPAC Détail de notice

 

"Dune", de Franck HERBERT

Dune : chef d'œuvre incontestable et incontesté de la science-fiction. Il n'y a pas, dans tout l'Empire, de planète plus inhospitalière que Dune. Partout, des sables à perte de vue. Une seule richesse : l'épice de longue vie, née du désert, et que tout l'univers convoite.

Quand Leto Atréides reçoit Dune en fief, il flaire le piège. Il aura besoin des guerriers Fremen qui, réfugiés au fond du désert, se sont adaptés à une vie très dure en préservant leur liberté, leurs coutumes et leur foi. Ils rêvent du prophète qui...

Aprés avoir vu le film, j’ai eu envie de lire le livre. J’ai été impressionnée par la taille du livre (625 p, dont 50 pages d’annexes). Mais en fait le film ne correspond qu'à environ 1/3 du livre. Le style est assez « précieux », il faut suivre ….. Mais je me suis laissée emporter par les pérégrinations de Paul dans ce monde ou les grandes richesses sont l’eau et l’épice.

A suivre, avec autant de plaisir le Tome 2 – Le Messie

Reste 4 Tomes ….. A suivre …..

OPAC Détail de notice

 

"Des Souris et des Hommes", de John STEINBECK

Un coup de cœur – que je recommande à ceux qui ne l’on pas lu

L’histoire se déroule au début des années 1930pendant la Grande Dépression. George Milton, un homme plutôt petit, et Lennie Small, un grand colosse avec une légère déficience intellectuelle, sont deux amis d'enfance. Ils errent sur les routes de Californie en travaillant comme saisonniers dans des ranchs. George et Lennie partagent un rêve : posséder un jour une petite exploitation, pour y vivre « comme des rentiers», y élever des lapins et être libres. Lennie nourrit une passion pour les choses douces, comme les petits animaux à fourrure (souris, lapins...), qu'il aime à caresser……

Très touché par la dureté de la vie des deux amis et leur difficultés aggravées par le comportement de Lénnie. On se sent en empathie avec les personnages. C’est un livre qui transforme.

OPAC Détail de notice

 

"La Cage dorée", de Camilla Lackberg

Suivie de "Des Ailes d’argent"

Un époux parfait, une fille adorable et un appartement de luxe dans l'un des quartiers les plus chics de Stockholm : Faye semble tout avoir. Mais de sombres souvenirs de son enfance à Fjällbacka la hantent et elle se sent chaque jour un peu plus comme prisonnière d'une cage dorée. La femme forte et ambitieuse qu'elle était autrefois a tout abandonné pour son mari Jack. Son univers s'effondre lorsque ce dernier la trahit, et elle se retrouve sans rien.

D'abord complètement anéantie, puis résiliente, elle décide de rendre...

Un bon roman, un bon policier très féministe, à la limite de la caricature …. Messieurs vous n’avez plus qu’à bien vous tenir !!!!!

OPAC Détail de notice

 
 
 

Chantal

Mes deux coups de cœur :

John le Carré,  " l'espion qui aimait les livres "

OPAC Détail de notice

Et Richard Osman,  " le murder club du jeudi "

Deux livres passionnants...

 
 
Stéphanie
 
  • Camilla Läckberg – Henrik Fexeus, « La boîte à magie »

Une femme est retrouvée dénudée et le corps transpercé d’épées dans une boite.

L’enquête est confiée à la directrice Mina Dabiri, nouvelle recrue de la brigade criminelle de Stockholm. Pour l’aider, elle fait appel au grand mentaliste Vincent Walder.

Des indices la mènent sur les traces d’un tueur en série.

Mon avis :  J’ai adoré ce livre ! Fan de Camilla Läckberg, j’ai aimé découvrir le duo d’écriture qu’elle forme avec Henrik Fexeus et j’ai hâte de lire un nouveau livre d’eux.

OPAC Détail de notice

 

  • Jussi Adler-Olsen, « Sel »

En replongeant dans une affaire non résolue des années 80, l’équipe du département 5 découvre qu’un tueur en série opérerait depuis plus de 30 ans. Particularité : sur le lieu du crime se trouve toujours un petit tas de sel.

Mon avis :  Grande fan d’Adler ce roman ne m’a pas déçue. J’adore les personnages du département 5.

OPAC Détail de notice

 

  • Olivia Ruiz, « Ecoute la pluie tomber »

A Marseillette en 1977, une femme, Carmen pleure sa nièce. A plus de 40 ans elle se remémore les personnes qui ont changé sa vie. Ses sœurs dont elle refuse de suivre le chemin mais aussi les gens qui l’ont fait plonger, puis ceux qui l’ont remise dans le droit chemin.

Mon avis : Très joli roman sur des destins de femmes dans la lignée de son précédent roman « La commode aux tiroirs de couleurs »

OPAC Détail de notice

 

  • T. Edvardsson, «Ceux d’à côté »

A Köpinge en Suède, dans une jolie résidence où tout le monde se connaît, l’entraide fait loi. Mais à travers une galerie de personnages tous plus différents les uns des autres et loin d’être aussi lisses qu’en apparence le malaise s’installe jusqu’à l’accident fatal.

Mon avis : Bon roman où la tension psychologique monte crescendo.

OPAC Détail de notice

 

  • Ian Manook, « L’oiseau bleu d’Erzeroum »

En 1915 en Arménie Turque, Araxie, 10 ans et sa petite sœur Haïgannouch, 6 ans, échappent au massacre des Arméniens par les Turcs. Déportées et condamnées à une mort inéluctable les deux fillettes sont épargnées grâce à un médecin qui les achète comme esclave jusqu’à ce que l’Histoire les sépare à nouveau, chacune à un bout du monde.

Mon avis : COUP DE CŒUR ! Très bon roman où Ian Manook relate l’enfance de sa grand-mère. On est tout de suite happé par le destin de ces deux sœurs à travers les remous de l’Histoire.

OPAC Détail de notice

 

  • Valérie Perrin, « Les oubliés du dimanche »

Dans une maison de retraite, Justine, jeune aide-soignante se lie d’amitié avec Hélène de presque cinq fois son âge. Leurs vies se déroulent paisiblement dans ce lieu calme jusqu’à ce qu’un jour un mystérieux corbeau sème le trouble.

Mon avis : 2ème COUP DE CŒUR ! Fan de Valérie Perrin depuis « Trois », je suis à nouveau séduite par ce roman.

OPAC Détail de notice

 

  • Damien et Sybille Véron, « Tiphaine, où es-tu ? »

Au Japon, le 29 juillet 2018, disparait une touriste française, Tiphaine Véron. Alertés par l’ambassade de France, Damien et sa sœur se rendent sur les lieux. Commence alors une enquête pour retrouver Tiphaine….

Mon avis : Enquête prenante ! On suit avec attention Damien Véron et ses proches dans l’enquête qu’ils mènent pour retrouver leur fille et sœur. Ce livre nous apprend beaucoup de choses sur le côté policier (enquêtes, disparitions, enlèvements…) au Japon.

OPAC Détail de notice

 

  • Alan Parks, « Janvier noir »

A Glasgow, dans les années 1970, un meurtre est commis « en direct » devant les yeux de l’inspecteur Mc Coy. Quel est le mobile du meurtrier ? C’est ce que tentera de découvrir l’inspecteur et son jeune adjoint Wattie.

L’histoire nous emmène aussi à travers les côtés sombres de la ville de Glasgow.

Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce polar noir, je me suis attachée à l’inspecteur Mc Coy et je viens commencer la suite avec empressement, « l’enfant de février ».

OPAC Détail de notice

 

  • Louise Mey, « La deuxième femme »

Une jeune femme, Sandrine, est habitée d’un profond mal-être, elle ne s’aime pas, se trouve trop grosse, trop bête, trop « tout » !

Mais tout cela change le jour où elle fait la rencontre d’un homme dont la femme a disparu. Cet homme lui fait une place dans sa vie, dans sa maison et auprès de son fils. Sandrine revit. Mais la première femme réapparaît et le monde de Sandrine s’écroule.

Mon avis : Roman sur la violence conjugale, sur un homme manipulateur et pervers, bien écrit (même si, au début, j’ai eu du mal avec l’écriture de l’auteur). L’angoisse monte crescendo, je n’ai pas lâché le livre jusqu’à sa fin !

 

  • Sonia Devillers, « Les exportés »

La famille maternelle juive de l’auteur a quitté la Roumanie communiste en 1961. Ou, plus justement, ils ont été « exportés » , c’est-à-dire plus justement qu’ils ont été échangés contre des animaux.

Ce livre révèle l’incroyable trafic dont ont été victimes les Juifs dans la Roumanie d’après-guerre.

Mon avis : livre très intéressant qui m’a appris, ébahie, cet évènement de l’Histoire, ignoré par la plupart d’entre nous .

OPAC Détail de notice

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir